Retour

Engagement social dans une carrière de dirigeant - contradiction ? - pas si sûr !

Bernard SOULEZ

Acadi


Déjeuner débat le 11 mai 2016 de 12h00 à 14h00

Hôtel NOVOTEL LYON BRON 69500 BRON
0472156575


Participation

Prix sympathisant : 40 Euros, Prix adhérent : 36 Euros, Prix étudiant : 28 Euros,



La représentation syndicale est à l'image du climat social, et donc l'un et l'autre sont bien l'affaire des managers !

La représentation syndicale est parfois (malheureusement) affublée de tous les défauts de la terre. Pourtant, c’est le choix des salariés et le législateur a veillé à l’indépendance et à la protection des représentants élus par les salariés comme des délégués syndicaux désignés par les syndicats.

En fait, la représentation syndicale est le miroir de la qualité du dialogue social qui, elle-même, est la résultante d’une histoire, de pratiques et d’un état d’esprit.

A cet égard, il est intéressant de comprendre ce qui fait (ou défait) la qualité de la relation entre les salariés et leurs managers, entre les salariés et leurs représentants syndicaux, entre les managers et les représentants syndicaux. Triangle vertueux ? oui, mais comment ? et avec qui ?

Reconnaître et respecter le fait syndical, à tous niveaux, afin d’établir un dialogue social responsable et constructif. Nous partagerons quelques expériences vécues sur ce thème, à la fois en qualité de manager d’un centre de profit, et en qualité de secrétaire général d’une organisation syndicale.

Bernard Soulez a fait une majeure partie de son parcours professionnel dans le groupe Bouygues à des fonctions de management opérationnel, puis dans la filière achats & logistique. Il a été élu secrétaire général de FO du groupe Bouygues sur 2 mandats (soit 8 ans).


En faire part à des connaissances :