Retour

Plateformes : comment répondre à l'urgence d'un cadre social ?

 

   avec Aurélien Taché, député du Val d'Oise (LREM),

 

   et Laetitia Vitaud, recherche & marketing Future of Work chez Cadre Noir Ltd,

 

   et Florian Forestier, directeur du Pôle Enseignement de #Leplusimportant,


   et Damien Bon, fondateur et CEO de la plateforme Stuart,

 

   et Grégoire Leclercq, président de la FNAE (Fédération Nationale des Autoentrepreneurs),

 

   et Jean-Daniel Zamor, président du CLAP (Collectif des Livreurs Autonomes Parisiens)

 

animé par Violaine Champetier de Ribes, co-auteur "Demain tous Estoniens ?" CEO Le Meunier Qui Dort & DigeeTrips

en association avec  , Think Tank et Action Lab 


Conférence le 21 mars 2019 de 18h30 à 21h30

Hôtel de l'Industrie - 4 Place Saint-Germain des Prés 75006 Paris


Téléphone

01 44 39 20 50


Participation

Prix sympathisant Acadi : 25 Euros, Prix étudiant ou chercheur d'emploi : 15 Euros, Prix adhérent Acadi : 15 Euros, Prix adhérent associations partenaires : 15 Euros, Prix adhérent XMP-Consult : 15 Euros,



Les plateformes numériques dites d’emploi (Uber, Deliveroo, SuperMano et tant d'autres) ont su séduire rapidement un grande nombre de consommateurs. Du côté des travailleurs de ces plateformes, la situation est plus contrastée :
-  certains y voient pour des personnes éloignées de l'emploi, un tremplin de réinsertion ou pour des personnes aspirant à plus d'autonomie (les "switchers"), un nouveau modèle de travail,
-   d'autres dénoncent la dépendance de ces travailleurs vis-à-vis de leurs donneurs d'ordres et leur précarité économique, ils voudraient requalifier leur statut d'indépendants en salariés de plein droit.

#Leplusimportant a présenté en février 2018, 18 propositions concrètes, opérationnelles, notamment pour les pouvoirs publics, pour sortir de ce dilemne.

Aurélien Taché, parlementaire et membre de la Commission des Affaires Sociales, a oeuvré dans le cadre du projet de loi
sur « la liberté de choisir son avenir professionnel » à faire progresser le cadre social des travailleurs des plateformes.

L'Acadi et #Leplusimportant l'invitent à débattre avec les parties prenantes à cette problématique. Les 5 intervenant(e)s dans ce panel sont présenté(e)s en tête de la page.

Nous souhaitons que ce débat d'une soirée ouvre de nouvelles voies sur ce dossier sensible où l'économie et le social peinent encore à converger.

Il vous sera offert un apéritif en conclusion de la soirée


En faire part à des connaissances :